Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Alors que l'on parle de toiture végétale, il est temps de se souvenir que la couverture chaume existe et qu'elle est une solution durable pour garantir l'habitat.
Mais peut-être est-il bon de revenir sur quelques préjugés. Ce document vous propose d'apporter un éclairage simple et professionnel sous forme de questions/réponses.


Le chaume, c'est quoi ?


Un terme générique qui désigne les différentes tiges végétales que l'on peut utiliser pour la couverture (roseau, seigle, jonc). Aujourd'hui, c'est avant tout le roseau qui sert de chaume, on le pose par bottes sur la pente de la toiture.

 

Ca dure combien de temps ?


Un toit de chaume à une durée de vie moyenne de 40 ans sur une pente à 45 degrés, le principe veut que la durée augmente avec la pente (la durée  peut se prolonger au delà de 50 ans).
Au-delà de 15 ans, un entretien simple peut permettre d'améliorer sa longévité.
A terme, la toiture chaume peut être rénovée sans pour autant envisager le démontage complet.

 

Ca prend feu ?


Oui comme toute les maisons...
Pourtant les risques ne sont pas plus élevés. Le chaume une fois posé devient compact et il oppose alors une résistance naturelle à la prise au feu. Sur ce point, les compagnies d'assurance ont tranché, elles ne font pas payer de surprime aux propriétaires de chaumières.


Ca prend l'eau ?


Question surprenante mais pourtant fréquente. La couverture chaume à une épaisseur de 35 cm en moyenne, elle est constituée de bottes de roseau dont la longueur varie de 1m50 à 2m50. La surface visible est l'extrémité de la tige de roseau et les remontés d'eau par capillarité sont de 5 cm environ.

 

Ca attire les bêtes ?


Le chaume n'est pas plus responsable qu'une autre toiture  de la présence d'hôtes indésirables dans les combles. Dans ce contexte, il vaut mieux rechercher les différents espaces libres et les obturer. Par sécurité, on peut néanmoins envisager de renforcer les zones sensibles par la pose de filet protecteur.

 


On peut faire du chaume sur une construction neuve ?


Même si le charme de la chaumière d'antan est vivace, la couverture chaume n'appartient pas au passé. Elle trouve sa place sur une charpente standard de la même manière que tout autre type de matériau de couverture. Sa mise en œuvre est soumise à des normes techniques simples.

 

Et en rénovation ?


Encore plus facile, la souplesse du chaume permet bien souvent de conserver la charpente d'origine et ceci même si la couverture précédente n'était pas en chaume.

 

 
Combien de temps pour faire une toiture ?


Les techniques ont évolué et une couverture de 150 mètres carrés est réalisable en deux à trois semaines par une équipe de deux chaumiers.

 

C'est solide ?


La pose est réalisée par couches successives. Chaque couche est maintenue par une barre de pression. Comme les bottes de roseaux s'étendent sous plusieurs barres de pression, elles sont en moyenne maintenues quatre fois. Ce qui confère une grande résistance et un arrachement peu probable.

 


Qu'est ce que peut apporter un toit en chaume ?


Les qualités du toit de chaume méritent d'être connues. En dehors de l'approche esthétique qui reste personnelle, voici quelques vertus passées en revue :

  *La chaleur en hiver
Le chaume est un isolant naturel reconnu, il maintient la température de l'habitat.

  *La fraîcheur en été
Le chaume ne transmet pas la chaleur du soleil à l'intérieur et n'a pas d'effet d'inertie thermique, vous pouvez dormir sous les combles paisiblement.

  *Le confort sonore
La pluie ne fait plus de bruit en tombant sur le toit, c'est le silence.

  *Le faible impact écologique
Le roseau est produit sur notre territoire, il est renouvelable et absorbe le CO2 responsable du réchauffement de notre planète.

 

Quelques données techniques sur le chaume


Ce qu'il faut retenir pour savoir si vous pouvez faire une toiture en chaume :

• Une pente de toit d'au moins 40 degrés.
• Une construction neuve peut être couverte en chaume qu'elle soit en briques, en bois ou en paille.
• On peut remplacer tout types de couvertures par du chaume.
• Bien souvent, en rénovation, il est possible de conserver la charpente d'origine.
• Une charpente légère est suffisante. Le chaume pèse 35 kg au mètre carré.
• Les fenêtres de toits et les lucarnes peuvent être installées dans une couverture chaume.

 

  021

Partager cette page

Repost 0
Published by