Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

DSC_2941.JPG

L'épaisseur d'une toiture chaume varie selon les régions. De 30 cm en Normandie, elle peut atteindre 40 cm dans le Parc de Brière. On peut alors s'interroger sur le bon choix de l'épaisseur.

 

 

Les régles pour trouver la bonne épaisseur sont les suivantes :

 

1)  La pente du chaume doit être suffisante pour garantir l'écoulement rapide de l'eau. Plus le chaume est épais et moins il est pentu.


2) La fixation du chaume sur le toit doit être garantie. Plus la pente du toit est forte et plus le chaume peut glisser. Dans ces conditions, une épaisseur importante entraîne une fixation moins sûre.

 

Aussi, sur pente forte (50° à 60°), on posera 30 cm d'épaisseur pour rechercher la meilleur fixation.  Sur une pente plus faible (40° à 50°), on posera jusqu'à 40 cm car, la fixation étant mieux assurée, on ira à la limite de pente du chaume (plus le chaume est épais et plus il redresse à l'horizontale).

 

 

En remarque,  l'épaisseur du chaume n'est pas un critère de longue durée. Les couvertures chaume normandes durent autant que les brièronnes.

Ce qui est primordial pour la résistance, c'est un bon écoulement des eaux de pluie (séchage rapide de la toiture) et la sélection d'un chaume de qualité. Accesoirement, il est préférable d'éloigner la végétation au contact du chaume sans la supprimer car elle entretient au pourtour d'une chaumière un hydrométrie qui atténue les variations thermiques.

Partager cette page

Repost 0
Published by